3e Défi Zéro déchet – Commerces : 34 nouveaux commerces attestés Action Réduction

Commerces ZD, Témoignage

• 12 juillet 2023

De juillet 2022 à juin 2023, près de 200 commerces alimentaires de Rosemont–La Petite-Patrie situés à l’ouest de Papineau ont été sensibilisés à l’importance de mieux trier leurs matières résiduelles, dans le cadre du 3e Défi Zéro déchet – Commerces. Parmi les 48 restaurants, bars, cafés, boulangeries, épiceries et bars qui ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé du Jour de la Terre Canada, 34 ont vu leurs efforts de transition écologique récompensés par l’attestation Action Réduction, portant à près de 90 le nombre de commerces locaux à obtenir cette reconnaissance depuis 2020. L’optimisation des collectes des matières recyclables et organiques, l’utilisation de contenants et de vaisselles réutilisables, la réduction du gaspillage alimentaire et de l’empreinte énergétique sont quelques-uns des gestes concrets mis en œuvre par les commerces participants.

Découvrez l’ensemble des commerces attestés Action Réduction

Dans les coulisses du Défi Zéro déchet – Commerces

Une grande partie de ses efforts se fait dans les coulisses… et les mains dans les poubelles! Pour réduire la quantité de déchets envoyés à l’enfouissement, il faut d’abord et avant tout remettre en question la gestion actuelle des matières résiduelles. Les bacs de résidus alimentaires ou de recyclage sont-ils bien positionnés? Sont-ils assez nombreux? Pourquoi certaines matières sont-elles mal triées? Souvent, la gestion des matières est une décision logistique qui a été déterminée à l’ouverture du commerce et n’a pas été remise en question depuis. Or, en questionnant le statu quo, on arrive souvent à constater un beau potentiel d’optimisation. Jugez-en vous-même avec ces trois témoignages.

Café Grain d’or 

Ce café familial à l’ambiance chaleureuse a toujours eu la nature au cœur de ses valeurs. Offrant une grande variété de cafés en vrac depuis de nombreuses années, la famille Vasquez n’imaginait pas qu’une grande part du défi se trouvait en fait dans sa poubelle!

« Avant la visite du Jour de la Terre Canada, près de 80 % de nos déchets se retrouvaient à la poubelle. Après la visite, on s’est rendu compte qu’on pouvait faire mieux autant au niveau du compostage que du recyclage. On s’est donc remis en question pour savoir pourquoi on ne le faisait pas correctement et comment on pouvait améliorer les choses. Ainsi, on a rajouté de nombreux bacs et on a revu leur emplacement en les mettant à des endroits stratégiques. Des fois, pendant le service, on n’a pas le temps de marcher quelques pas de plus pour aller jeter les choses dans la bonne poubelle. Or, en disposant plusieurs bacs à portée de main, le geste se trouve facilité et nous trions beaucoup mieux les matières.

Nous poser ces questions nous a permis de changer complètement notre mentalité et de vraiment réfléchir avant de jeter chaque déchet. Cela nous a aussi amenés à revoir notre logistique lorsqu’on déballe les commandes pour s’assurer de trier directement les emballages. Nous avons même commencé à distribuer le marc de café à nos plantes afin de lui donner une seconde vie. Finalement, nos poubelles ont pu diminuer d’environ 50 % et on en est très fiers! »

Fares Vasquez, gestionnaire du Café Grain d’Or

F+F Pizza sur Beaubien

Avant le début officiel de la collecte des résidus alimentaires par l’Arrondissement, cette petite pizzeria de quartier avait déjà commencé à récupérer les résidus alimentaires de la préparation en installant un petit bac de compost dans la cuisine. Or, le bac de résidus alimentaire n’est pas juste destiné à se faire remplir d’épluchures de légumes : il peut aussi accueillir les restants d’assiettes, les serviettes de table, les papiers bruns sans produits chimiques et les papiers parchemins. Le restaurant a donc, entre autres, décidé de rajouter un bac au niveau de la plonge pour y mettre les restants d’assiette et prévoit collecter les papiers bruns des toilettes sous peu.

« C’est rien de compliqué, il faut juste y penser et s’y mettre un peu. Il faut habituer le personnel à penser à mettre les bonnes choses au compost et au recyclage.

Quand tu leur parles d’écologie et de bonnes pratiques, les gens sont ouverts. Parfois, il faut se faire pousser un peu dans le dos, se faire brasser pour que ça avance et qu’on s’y mette. Le Défi Zéro déchet nous conscientise, nous motive et nous embarque dans l’effort de réduction des déchets au restaurant. Je réalise, et c’est assez frappant, qu’on n’a pas énormément de déchets au final et qu’on peut en réduire la quantité de façon assez significative. On est passé d’un bac noir très plein par semaine à un bac seulement à moitié plein maintenant. »

Pierre, propriétaire de la pizzéria F+F Pizza sur Beaubien

L’Andouille

La charcuterie l’Andouille a des valeurs environnementales profondément ancrées depuis son ouverture. Les propriétaires visent à réduire leur empreinte écologique au maximum et à se rapprocher le plus possible du vrai zéro déchet. En générant un seul petit sac poubelle par semaine, on peut dire qu’ils sont dans la bonne voie pour atteindre leur objectif. 

« Le gros de notre réduction s’est principalement fait avec l’arrivée du bac brun. Comme on fait de la gestion alimentaire, le compost réduit automatiquement de trois quarts notre quantité de déchets. Ensuite, on a rajouté beaucoup de bacs afin de mieux trier les produits proches des sources de travail. Par exemple, on a toujours une chaudière de compost à portée de main qu’on vide à la fin de chaque journée. On a aussi des sacs spécifiques pour récolter les plastiques souples. On a beaucoup travaillé à intégrer le réflexe dans nos activités. En service à la clientèle, on a souvent des périodes de rush et il fallait réfléchir à notre méthodologie, où mettre les contenants pour recueillir les matières pour nous assurer que ce ne soit pas dans les jambes et que ça incite l’équipe à faire le bon geste.

On a aussi beaucoup revu notre menu et la façon dont on présentait nos produits afin de réduire le gaspillage alimentaire à la source. Par exemple, on réutilise les restants alimentaires pour s’assurer de l’utiliser au plus de ses capacités avant de le jeter au compost. Aussi, on a arrêté de préparer les salades à l’avance pour les faire selon la demande. Ça permet de limiter non seulement les pertes alimentaires, mais aussi les emballages qu’on achète. On y gagne autant en temps de production qu’en termes de déchets : on est passé de 3 gros sacs remplis par semaine à seulement un demi! »

Vanni, co-propriétaire de l’Andouille

La démarche des commerces vous inspire? En tant que client ou cliente, vous pouvez aussi rester à l’affût pour respecter le tri dans les commerces et limiter votre gaspillage alimentaire en finissant votre assiette ou en emportant vos restants.  En cas de doute, n’hésitez pas à vous référer à l’application « Ça va où? » de Recyc-Québec, qui est votre meilleur allié pour un bon tri à l’extérieur comme à la maison!

Sur le même sujet

3e Défi Zéro déchet : petits gestes, grandes réussites
50 foyers, Témoignage

3e Défi Zéro déchet : petits gestes, grandes réussites

Pour une troisième année, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a offert à 50 ménages du quartier un accompagnement...

Lire la suite
Le zéro déchet : guide pratique pour bien commencer!
Astuces, Recyclage

Le zéro déchet : guide pratique pour bien commencer!

Vous souhaitez adopter des habitudes de vie qui feront diminuer la taille de votre poubelle? On vous explique...

Lire la suite
Modifier mes préférences
+

Nous utilisons des cookies pour faciliter votre navigation et activer certaines fonctionnalités. Vous pouvez consulter des informations détaillées sur tous les cookies dans chaque catégorie de consentement ci-dessous.

Témoins fonctionnels (Obligatoires)

Ces témoins sont essentiels au bon fonctionnement de notre site Web; c’est pourquoi vous ne pouvez pas les supprimer.

Témoins statistiques

Ces témoins nous permettent de connaître l’utilisation qui est faite de notre site et les performances de celui-ci, d’en établir des statistiques d’utilisation et de déterminer les volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments.

Témoins publicitaires

Ces témoins sont utilisés pour fournir aux visiteurs des publicités personnalisées basées sur les pages visitées précédemment et analyser l'efficacité de la campagne publicitaire.

Refuser
Confirmer ma sélection
Fichiers témoins

Ce site utilise des cookies, déposés par notre site web, afin d’améliorer votre expérience de navigation. Pour plus d’information sur les finalités et pour personnaliser vos préférences par type de cookies utilisés, veuillez visiter notre page de politique de confidentialité.

Accepter tout
Gérer mes préférences