Jean

J’ai à cœur la beauté de notre planète, et cela commence d’une façon bien concrète, dans ma rue : améliorer avec mes voisins nos espaces communs, nettoyer la ruelle, la rendre verte, prioriser le vélo. Le gestion des déchets et des recyclables est urgente en cette matière. Les plastiques sont à proscrire, mais parler fort aux commerçants, c’est viser la mauvaise cible : pas plus eux que nous n’avons de leviers. Avec mon arrondissement, je me rends compte que ça peut changer. Je vis l’empowerment.

Quelques autres participants