1 mois plus tard : où en sont les participants?

50 foyers

• 7 décembre 2018

Voilà un mois que 50 foyers de Rosemont-La Petite-Patrie se sont lancés dans l’aventure du Défi Zéro déchet. Comment se passe leur expérience jusqu’à maintenant? C’est ce que l’on vous dévoile ici!

Au début du Défi, nous avons dressé un portrait des habitudes déjà existantes des 50 foyers participants. En voici donc quelques-unes.

  • Une grande partie contribuait déjà aux collectes de matières recyclables et de résidus alimentaires.
  • Plusieurs avaient aussi l’habitude de porter des matières ou des objets à l’Écocentre ou dans d’autres dépôts désignés.
  • Une grande majorité cuisinait au lieu d’acheter des repas tout prêts.

Chaque foyer a aussi ciblé des habitudes à modifier. Parmi l’ensemble, voici les plus populaires :

  • éviter le suremballage dans les épiceries conventionnelles;
  • refuser les pailles et autres produits à usage unique;
  • acheter en vrac dans les commerces affichant leur pratique zéro déchet;
  • apprendre à faire des produits ménagers;
  • réduire activement le gaspillage alimentaire.

Accompagnement offert :

  • l’accès à un groupe Facebook privé très actif qui suscite de nombreux échanges et permet le partage d’idées de la part de chacun;
  • un atelier a été offert aux foyers participants pour les aider à changer leurs habitudes lorsqu’ils font l’épicerie afin qu’elle soit, d’une fois à l’autre, de plus en plus zéro déchet;
  • un atelier pour apprendre à fabriquer des sacs à vrac;
  • un accès direct à nos consultantes qui répondent à toutes les questions des participants et les accompagnent dans leur transition.

Nos participants peuvent déjà être fiers du chemin parcouru!

Modifications des habitudes d’achat

Beaucoup ont commencé à acheter en vrac et à apporter des contenants réutilisables dans les commerces, notamment les épiceries. Cela diminue leurs déchets de façon significative!

Certains se sont procuré ou fabriqué des produits alternatifs réutilisables: essuie-tout, cotons à démaquiller, pellicules d’aluminium ou de plastique, sacs de plastique, sacs « Ziploc », etc.

Une influence positive sur l’entourage

De plus, quelques-uns observent la belle influence qu’ils exercent déjà sur leur entourage. Par exemple, le jeune fils de Julie réutilise volontiers un sac cadeau qu’il a reçu, alors qu’Edith a suscité une prise de conscience chez sa nièce en refusant, devant elle et en toute simplicité, d’utiliser un sac de plastique pour les fruits à l’épicerie. De beaux exemples!

Notons aussi des gestes plus particuliers, comme le shower « zéro déchet » d’Andrée-Anne. Ses amies lui ont dédicacé des livres au lieu de signer des cartes de souhait, et elles ont priorisé des objets de seconde main comme cadeaux. De son côté, Laurent a pris le temps de réparer son ordinateur défectueux au lieu de le remplacer, même si le résultat n’était pas garanti. Heureusement, ça a fonctionné! Des sous épargnés en plus d’éviter un déchet significatif.

Bravo à chaque participant, poursuivez vos beaux efforts! Vous êtes inspirants. 🙂

Sur le même sujet

1 mois plus tard : où en sont les participants?
50 foyers

1 mois plus tard : où en sont les participants?

Voilà un mois que 50 foyers de Rosemont-La Petite-Patrie se sont lancés dans l’aventure du Défi Zéro...

Lire la suite